Ecoutez ce que dit votre corps !

Les signaux d’alarme liés aux cancers de la peau à ne pas négliger

Découvrez les résultats de notre enquête en cliquant iciDes professionels à votre écoute - Cancerphone - 0800 15 800 Rendez-vous à temps chez votre médecin
Signaux d'alarme des cancers de la peau

Les signaux d'alarme liés aux cancers de la peau sont sans doute les plus simples à détecter. Les cancers de la peau présentent cependant une grande diversité et leurs symptômes varient donc également. Ils se présentent cependant tous sous forme de lésions cutanées. Une visite chez le médecin s'impose si une telle lésion ne guérit pas après un mois. Il ne faut cependant pas paniquer à la moindre petite tache, seul un médecin expérimenté est à même de faire la différence entre une anomalie banale et une lésion cancéreuse.

Lorsque l'on parle de cancers de la peau, il faut faire la distinction entre les carcinomes de la peau et les mélanomes.

Les carcinomes de la peau se développent à partir des cellules "classiques" de la peau. Soit dans la couche basale, on parle alors de carcinomes baso-cellulaires; soit à partir de cellules plus superficielles, on parle alors de carcinomes spino-cellulaires. Les carcinomes sont les cancers de la peau les plus fréquents, mais également les plus faciles à guérir.

Les signaux d'alarme sont les suivants :
Pour les carcinomes baso-cellulaires :
  • bouton d'aspect luisant grossissant lentement, dont la couleur varie du blanc ou rouge, ou même à des nuances de brun pour les personnes ayant des cheveux foncés
  • petite blessure indolore ne guérissant pas, parfois entourée d'un petit bourrelet de chair
  • petite zone blanchâtre, semblable à une cicatrice, s'agrandissant progressivement
Pour les carcinomes spino-cellulaires :
  • croûte bourgeonnante pouvant finir par saigner

Les mélanomes apparaissent au départ des mélanocytes, les cellules pigmentaires de la peau. Elles sont généralement réparties dans toute la peau, mais peuvent également être réunies en petits amas et former des taches pigmentées telles que les grains de beauté.

C'est d'ailleurs au niveau des grains de beauté qu'on peut détecter les signaux d'alarmes suivants :
  • augmentation irrégulière de taille et/ou d'épaisseur
  • modification de couleur
  • modification du contour
  • la limite entre le grain de beauté et la peau devient irrégulière en un ou plusieurs endroits
  • démangeaisons
  • apparition d'une nouvelle tache pigmentée
  • plus tard dans le développement, des saignements peuvent se produire ainsi que la formation d'une blessure avec une croûte
La meilleure réaction : se rendre à temps chez son médecin

Des anomalies répétées ou persistantes, même autres que celles reprises dans cette liste, justifient la consultation de son médecin. Il est le seul à pouvoir déterminer, par des examens appropriés, si elles sont dues à un cancer. Si nécessaire, il vous dirigera vers un spécialiste pour un suivi complémentaire.

Vous augmentez ainsi vos chances de découvrir plus rapidement un éventuel cancer, ce qui permet, le cas échéant, un traitement moins agressif et peut augmenter les chances de guérison.

Plus d'informations ?

Consultez le site de la Fondation contre le Cancer ou commandez le dépliant 'cancers de la peau' ou les brochures consacrées spécifiquement aux mélanomes et aux non-mélanomes.

A qui en parler ?

Vous souhaitez plus d'informations concernant les signaux d'alarme ou tout autre thème lié au cancer ? Appelez gratuitement et de façon anonyme le Cancerphone au 0800 15 800. Des professionnels sont à votre écoute le lundi de 9h à 19h et du mardi au vendredi de 9h à 13h.